La storia

LEGRAS INDUSTRIES NEL CORSO DEGLI ANNI

1919
Dès la démobilisation, Lucien LEGRAS, ouvrier forgeron réputé, s’installe à son compte et réalise, pour les vignerons, des outils tels que le tire-bouchon et la pince à dégorger. Création des « Gaillotes » LEGRAS qui seront le produit phare de l’entreprise jusqu’en 1950.
1927
Robert, fils de Lucien LEGRAS rejoint l’entreprise familiale. Studieux, attentif, il travaille sans relâche pour développer l’entreprise.
1935
En 1935, alors que toute structure métallique est assemblée par des rivets, Robert LEGRAS achète son premier poste de soudure électrique à l’arc. Ce système de soudage encore inconnu, sera une révolution pour l’entreprise.
1942
La soudure électrique permet de construire les premières charrettes hippomobiles entièrement métalliques sur roues pneumatiques, le secteur agricole se modernise
1945
Début de la production en série de remorques agricoles. Vendues par milliers, elles ont façonné la réputation de LEGRAS. L’entreprise grandit, innove et connaît ses premiers contacts avec l’Afrique et l’Extrême-Orient. D’importantes fabrications de grumiers et d’arches de débardage des bois tropicaux sont exportées outre-Mer.
1948
Le début de l’épopée forestière commence, les premiers pas sur le marché africain.
1949
La gamme d’équipements forestiers se diversifie pour mieux répondre aux exigences du marché africain.
1950
Robert LEGRAS s’adapte aux besoins et aux contraintes des agriculteurs, et développe le châssis semi-porté polyvalent.
1957
Robert LEGRAS expose ses nouveaux produits dans les salons français. (Photo M. Robert LEGRAS et M. Albert RENOIS au salon de Paris en 1957).
1964
Jean Remy LEGRAS, 3eme du nom et actuel P.D.G ouvre de nouveaux marchés vers l’agro-industrie française et africaine.
1971
Début de la production de bennes agricoles type "Bj".
1974
La mise au point des semi-remorques routières à déchargement par Fond Mouvant (Brevet LEGRAS).
1975
Premiers contacts avec le monde de l’environnement et mise au point des semi-remorques FM pour le transfert de déchets industriels et ménagers.
1976
Création de l’usine de Mardeuil.
1980
La densité de coton et son transport sur des pistes souvent difficiles compliquent considérablement l’approvisionnement des usines d’égrenage. La Société LEGRAS améliore les coûts de transport du coton africain grâce à la mise au point de nouveaux matériels.
1981
Le transporteur "VL8" transfert rapide à basculement latéral est adapté à la logistique de la canne à sucre.
1985
Fin de production pour les bennes "Bj".
1986
LEGRAS consolide son expérience dans le domaine du déchargement horizontal et fabrique sa première remorque fond mouvant alternatif FMA.
1988
Création de l’usine de Korhogo.
1990
Développement du système MAP pour le chargement/déchargement automatique d’une remorque à un quai en moins de 2 minutes.
1991
LEGRAS développe des solutions de transfert de déchets : tapis stationnaires FMA et centres de transfert.
1993
Installation du premier compacteur CSC 200.
1995
Implantation de LEGRAS INDUSTRIES au Royaume-Uni et en Allemagne.
2001
LEGRAS INDUSTRIES développe des matériels pour la Collecte de verres.
2003
Installation d’un centre de transfert gravitaire en Martinique, pour le traitement des ordures ménagères.
2005
Installation d’un compacteur CSC pour le compactage de déchets industriels (DIB).
2007
Installation d’un MAP avec table élévatrice dans une ligne de production entièrement automatisée.
2008
Développement du chargeur global, système de chargement pour tout type de remorque.
2009
Développement d’un conteneur équipé d’un tapis à fond mouvant alternatif.
2010
52 citernes de LEGRAS INDUSTRIES alignées pour une cérémonie de lancement de la nouvelle flotte de Total.
2012
Développement du tapis FMT, système de chargement et déchargement sécurisé par bande transporteuse.
2014
Construction du nouvel Hall d’accueil.
2018
LEGRAS INDUSTRIES s’engage dans la modernisation de ses 3 usines.